Créée par Soeur Virginie en 1991 à Zahlé, dans la plaine de la Bekaa, la Maison Notre Dame des Dons pour l'Enfant Heureux accueille près de 100 enfants orphelins ou abandonnés qui ont retrouvé la chaleur d’un foyer et d’une grande famille.

Soeur Virginie assure, avec l'aide des plus grands, le rôle courageux de mère de famille. 400 enfants y sont passés depuis le début. Une garderie et une colonie de vacances ouvertes fsur place procurent un petit revenu, bien insuffisant cependant pour couvrir les besoins de cette grande maison.

Malgré tous les malheurs qu’ils ont subis, les enfants ont retrouvé goût à la vie. Un petit orchestre et une chorale se sont montés au sein de la maison et animent ainsi les messes et les fêtes.

Chaque année, notre association adresse : des dons en argent, des fournitures, des vêtements, des médicaments, des livres et des jouets à la maison. Un a même pu être offert par Sos outre mer en 1996 à la maison pour assurer le transport des enfants.

Des familles françaises ont accepté de parrainer un enfant. Certains parrains ont même pu faire le voyage et rencontrer leurs filleuls.

Les parrainages

Sœur Virginie souhaite que tous les enfants qu’elle accueille aient un parrain et/ou une marraine. En France, une quarantaine de personnes et de familles parrainent déjà un ou plusieurs de ses enfants.

Non seulement ces parrainages procurent un peu d’argent pour subvenir aux besoins matériels des enfants mais, en outre, ils permettent d’établir un lien personnel et affectif entre chacun d’eux et la famille de parrainage.

En effet, qu’ils soient orphelins, abandonnés ou venus de familles en difficulté, il est important pour les enfants accueillis par Sœur Virginie de savoir qu’ils peuvent compter sur le soutien et l’affection d’une personne ou d’une famille qui leur a tendu la main et qui pense à eux.

Ainsi, au delà de la simple aide matérielle, ils ont aussi la possibilité de correspondre avec leur filleul(e) par courrier. Les enfants, qui ne parlent pas tous français, notamment lorsqu’ils sont petits ou récemment arrivés, ne peuvent pas toujours lire les lettres et y répondre. Dans ce cas, ce sont les grandes filles de la Maison qui leur lisent les lettres et les aident à écrire. La Poste ne fonctionnant pas très bien au Liban et les frais d’affranchissement étant élevés, Sœur Virginie profite généralement de la visite d’amis pour faire passer le courrier en France.

Mais les parrains et marraines ont également la possibilité de rendre visite à leurs filleul(e)s à Zahlé et « Maman Virginie » se fait un plaisir de les accueillir dans sa maison, auprès des enfants.
Pour les personnes qui hésitent à s’engager dans une relation avec un enfant, il est possible de devenir simplement parrain ou marraine de la Maison en versant chaque mois la somme de son choix.

En pratique

Le parrainage consiste à verser chaque mois une somme de 30 € au minimum. Les sommes ainsi versées sont intégralement adressées à Sœur Virginie et contribuent à couvrir les frais de nourriture, d’habillement, de scolarité (très élevés au Liban), de soins médicaux (il n’y a pas de sécurité sociale dans le pays), de chauffage et autres.

Pour la France, les versements s’effectuent auprès de Sos outre-mer. Il sont fiscalement déductibles, grâce aux reçus adressés annuellement.

Il est également possible de parrainer symboliquement l'ensemble de la maison en faisant un don mensuel de 20 € minimum.

Un virement automatique mensuel peut également être demandé.